Atelier thématique de l’axe 1 « genre et race », animé par S. Capanema et F. Ramdani le 17 janvier à 13h30

 

Équipe de recherche PLÉIADE, université de Paris 13 Sorbonne Paris Cité

Premier atelier organisé par l’axe 1 :

« Penser les pluridisciplinarités. Épistémologies et pratiques »

Atelier thématique « Genre et race », 17 janvier, 13h30, UFR LSHS, salle C 204

animé par Silvia Capanema et Fatma Ramdani

 

Argument

 

Nous aimerions, à partir de ces deux concepts « marginaux », montrer en quoi ils apportent un nouveau regard sur nos sociétés. Ce sont deux notions porteuses d’une dimension politique et qui ont été notamment très développés dans le cadre des études anglo-saxonnes et, par extension au Brésil. Notre objectif pour cet atelier est de faire dialoguer les approches d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique, dans une perspective de trandisciplinarité et de transnationalisation des études. Notre réflexion cherchera à mettre en relief l’interdisciplinarité à partir de trois principales thématiques : le militantisme (ou engagement) ; le double silence/mise en évidence, la visibilité ou l’invisibilité de la « race » ou du « genre » dans les représentations politiques et sociales.

 

 

Intervenantes invitées

Jules Falquet, Université Paris 7 Diderot, spécialiste de la théorie et épistémologie féministe, imbrication des rapports sociaux, théories décoloniales.

 

Roseli Barbos, université Paris 8, spécialiste de la représentation des femmes noires dans la fiction brésilienne dans une perspective qui historicisante à la lumière des nouvelles revendications identitaires.

 

 

Pour venir à Paris 13, 99, av. J.-B. Clément, Villetaneuse : gare du nord départ banlieue en surface, arrêt gare d’Epinay-Villetaneuse puis bus 156, 354 ou 356, arrêt Université Paris 13

 


Publié par

Anne Sinha

MCF en langue et littérature latines Secrétaire du laboratoire Pléiade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.