Atelier Campus Condorcet du 4 juin “Histoire des politiques mortuaires en France, en Italie et en Espagne, à l’époque moderne et contemporaine (XVIe-XXe siècles)”

Ateliers Campus Condorcet

Histoire des politiques mortuaires en France, en Italie et en Espagne,  à l’époque  moderne et contemporaine (XVIe-XXe siècles)

4 juin 2013 : Université Paris 13, 99, avenue Jean-Baptiste Clément, UFR LSHS, salle A 200

Les lieux de sépulture : « Du cimetière consacré au cimetière public et laïc (XVIIIe-XXIe siècles) »

9h45 : Accueil

10h-10h30 : Juliette Vion-Dury (Cenel/Pléiade, Université Paris 13) : Entre deux morts. Enjeux symboliques autour du tombeau.

10h30-11h : Anne Carol (Telemme, Université d’Aix-Marseille, IUF) : Les dépôts mortuaires en France au XIX siècle : utopies et réalisations

11h-11h30 : Isabelle Renaudet (Telemme, Université d’Aix-Marseille): Mourir en Espagne. Normes, pratiques et acteurs des politiques mortuaires à l’époque contemporaine.    

11h30-12h30 : Discussion animée par Sabine Armani (Cresc/Pléiade, Université Paris 13) et Giulia Masci (Université de Turin)

12h30-14h : Déjeuner

14h15-14h45 : Bruno Bertherat (Centre Norbert Elias / HEMOC, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse): L’usine du deuil. Les pompes funèbres à Paris (1874-1998)  

14h45-15h15   Régis Bertrand (Telemme, Université d’Aix-Marseille) : Morts et mémoire

15h15-16h : Discussion

16h-16h40 :    Conclusions:  Anne Carol, Serenella Nonnis-Vigilante (Cresc/Pléiade, Université Paris 13, EHESS), Elisabeth Belmas (Cresc/Pléiade, Université Paris 13, MSH Paris-Nord)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié par

Alka

Carnet de recherche du master pro 2 MTI (Métiers du texte et de l'image) associé au groupe Alka (recherches dans le domaine de la littérature de jeunesse, des arts et du féminisme), université Paris 13.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.