Journée d’étude : Maladie(s) du pouvoir : dialogues du politique et du pathologique

 Maladie(s) du pouvoir : dialogues du politique et du pathologique

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par Stanis Perez (CRESC/Pléiade-MSH Paris Nord)

Vendredi 14 novembre 2014

MSH Paris Nord
4, rue de la Croix-Faron
93210 Saint-Denis la Plaine
Salle (à préciser)
contact : stanis.perez@mshparisnord.fr
Inscription souhaitée, nombre de place limité

 

9h00 Accueil des participants

9h30-9h40 Introduction de la journée

Stanis Perez, MSH Paris-Nord, Pléiade (EA 7338),

Université Paris 13-Villetaneuse

 

9h40-10h10  Pouvoir et maladie dans l’œuvre de Suétone : le bon gouvernement est-il lié à la santé du prince ?

Caroline Husquin, Université SHS-Lille III-Charles-de-Gaulle,

Halma-Ipel, UMR 8164/ Université de Fribourg

 

10h10-10h40 De la fièvre du roi à la peste du royaume : François II, un roi malade (1559-1560) au début des guerres de Religion

Sophie Tejedor, Université de Paris IV-Sorbonne

 

10h40-11h00 Pause

11h00-11h30 Les pathologies du ministériat. Deux grands malades dans l’exercice du pouvoir, Richelieu et Louis XIII

Xavier Le Person, Université de Paris IV-Sorbonne, IEP

 

11h30-12h00 Discussion

 

12h00-14h00 Repas

 

14h00-14h30 « Le mal du Roi » : Louis XV entre le politique, l’érotique et le pathologique

Stanis Perez, MSH Paris-Nord, Pléiade (EA 7338),

Université Paris 13-Villetaneuse

 

14h30-15h00 Le suicide du prince de Condé : un conflit de pouvoir entre médecine et politique

Eva Yampolsky, Institut universitaire

d’histoire de la médecine et de la santé publique, Lausanne

 

15h00-15h20 Pause

 

15h20-15h50 Médecin-malade : une domination rapprochée ? Le cas François Mitterrand

Dominique Memmi, MSH Paris-Nord, CNRS-CSU

 

15h50-16h20 When the President is the Patient : réexamen d’un tabou historiographique à partir de deux études de cas (F. D. Roosevelt, R. Reagan)

Françoise Coste, Université de Toulouse-Jean Jaurès, CAS (EA 801), IPEAT

 Aurélie Godet, Université Paris VII-Diderot, ICT (EA 337)

 

16h20-17h00 Discussion et conclusion de la journée

Publication de « L’histoire est une littérature contemporaine. Manifeste pour les sciences sociales » d’I. Jablonka

couv HLC

« L’histoire n’est pas fiction, la sociologie n’est pas roman, l’anthropologie n’est pas exotisme, et toutes trois obéissent à des exigences de méthode. À l’intérieur de ce cadre, rien n’empêche le chercheur d’écrire. La littérarité des sciences sociales ne renvoie pas à une technique, mais à un choix : le chercheur est placé devant une possibilité d’écriture. Concilier sciences sociales et créativité littéraire, c’est tenter d’écrire de manière plus libre, plus originale, plus juste, plus réflexive, non pour relâcher la scientificité de la recherche, mais au contraire pour la renforcer.
Réciproquement, une possibilité de connaissance s’offre à l’écrivain : la littérature est douée d’une aptitude historique, sociologique, anthropologique. Les écrits du réel – reportages, enquêtes, récits de vie, témoignages – forment une littérature ouverte sur le monde, traversée par des raisonnements, désireuse non seulement de représenter le réel, mais de le comprendre. Écrire pour dire du vrai.
Comme l’histoire peut être une littérature contemporaine, la littérature a quelque chose d’une histoire contemporaine ; et l’on pourrait dire la même chose des autres sciences sociales. Il y a là des perspectives nouvelles pour le siècle qui s’ouvre. »
Ivan Jablonka

Éditeur et écrivain, Ivan Jablonka est professeur d’histoire à l’université Paris 13. Ce livre fait suite à Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête (Seuil, « La Librairie du XXIe siècle », 2012 ; « Points Histoire », 2013

Programme du séminaire Les contemporains 2014-2015

Programme 2014-15

Les Contemporains

Littérature, arts visuels et théorie

Séminaire commun de recherche – CENEL-Pléiade EA 452 / CERILAC– Axe « Pensée et création contemporaine » EA 4410

Le séminaire de recherche Les Contemporains (universités Paris 7 et Paris 13) poursuit en 2014-2015 sa réflexion sur les rapports entre l’écriture et les arts visuels avec quatre séances de travail aux Grands Moulins (université Paris 7).

Organisation et coordination :
 Céline Flécheux (université Paris 7) et Magali Nachtergael (université Paris 13)

HORAIRES ET LIEU

Le jeudi de 18h – 20h
 : Université Paris 7

Salle 682 C, 
6è étage, Bâtiment C

Bâtiment des Grands Moulins
 (en face de Bétonsalon)

75013 Paris – M° Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14 ou RER C)

PROGRAMME

Jeudi 23 octobre 2014 – Université Paris 7, 18-20 h

« Le texte est l’________ de l’image », avec Anne-Lise Broyer et Julien Bismuth

Lancement de la collection de livres d’artistes inédits et originaux Les Contemporains, aux éditions Manucius. Premiers volumes : Out of Whack d’Art & Language et Collaborative Works par Benoît Maire et Falke Pisano (4 euros, 54 pages, illustrations N&B).

Jeudi 20 novembre 2014 Université Paris 7, 18-20 h

Après « The artist and the bunker », avec Laure Prouvost et Alex Cecchetti

Jeudi 12 mars 2015 – Université Paris 7, 18-20 h (sous réserve – date à confirmer)

« Let’s dance, let’s talk ! », avec Faustin Linyekula et Olivia Rosenthal

Lancement du collectif Littérature et danse contemporaine, entre fiction et performances écrites aux éditions du Centre National de la Danse, collection Recherches, dirigé par Magali Nachtergael et Lucille Toth (2015).

Jeudi 09 avril 2015 – Université Paris 7, 18-20 h

Séance proposée par Nina Rocipon, doctorante à Paris 7.

« Dépaysement », avec Jean-Christophe Bailly et Danielle Vallet-Kleiner

Contact / infos :

Info.lescontemporains@gmail.com