Vernissage de l’exposition « Homenaje a Zurbarán », le jeudi 20 mars à partir de 12h30.

Homenaje a Zurbaran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La rencontre entre Charlotte Massip et le peintre Francisco de Zurbarán se fait par les corps des saintes. À travers eux, la graveuse les décompose, recompose. Elle nous oblige à parcourir leur image. Les organes sont mêlés, éparpillés, comme des pièces détachées.

Charlotte Massip n’est pas dans une démarche de croyante. Le travail qu’elle poursuit depuis plusieurs années sur le corps, les écorchés, l’anatomie, notamment féminine, a trouvé un puissant écho dans les tableaux de Zurbarán, et inspiré ses gravures à taille humaine. Ses saintes racontent une histoire de corps. Cécile Vincent-Cassy les a mis en mots. Dans ces textes faits pour être lus en regardant les oeuvres, les jeunes femmes s’adressent aux spectateurs à la première personne, rappelant leur histoire.

Les étudiants de l’atelier d’écriture de l’université Paris 13 se sont aussi livrés à l’exercice de la mise en mots de l’image. Ils ont écrit des textes inspirés par les gravures de Charlotte Massip et les tableaux de Zurbarán.

 

Vernissage le jeudi 20 mars à partir de 12h30

Date : du 18 mars au 11 avril 2014
Lieu : Café expo – Villetaneuse


Publié par

Anne Sinha

MCF en langue et littérature latines Secrétaire du laboratoire Pléiade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *